LA POLICE DE L’ETAT TENTE D’ARRETER LE COMPA PROFESSEUR ALEJANDRO LOPEZ LOPEZ, MEMBRE DE L’ASSEMBLEE DES PEUPLES INDIGENES DE L’ISTHME EN DEFENSE DE LA TERRE ET DU TERRITOIRE, ET DE LA SECTION 22 [SYNDICAT DES PROFESSEURS DE OAXACA].

Juchitán, Oaxaca., 16 Novembre 2013.
Aux médias
Aux organisations sociales
Aux organismes des droits humains
Aux peuples indigènes
A l’opinion publique mexicaine

LA POLICE DE L’ETAT TENTE D’ARRETER LE COMPA PROFESSEUR ALEJANDRO LOPEZ LOPEZ, MEMBRE DE L’ASSEMBLEE DES PEUPLES INDIGENES DE L’ISTHME EN DEFENSE DE LA TERRE ET DU TERRITOIRE, ET DE LA SECTION 22 [SYNDICAT DES PROFESSEURS DE OAXACA].

Aujourd’hui vers 16h50 de l’après-midi, des policiers revêtus d’uniformes de l’Agence Etatique d’Investigation ont tenté d’arrêter le compa Alejandro López López, alors qu’il se trouvait en face du magasin Milano, dans la rue Portal de Mercaderes, dans le centre de la ville de Oaxaca; notre compagnon les affronta et lutta contre eux, ce qui poussa les policiers à demander du renfort afin d’arriver à l’emmener. Ils n’ont toutefois pas réussi, du fait de sa résistance décidée et de la présence de beaucoup de passants dans cette rue, et durent repartir de là; durant la mêlée avec les policiers, l’un deux perdit une plaque avec pour numéro  0446, au nom d’Alejandro Rodrigo Morales Morales.

Hier, nous dénoncions le fait que l’entreprise Mareña Renovables tente à nouveau d’entrer sur la barre de Santa Térésa, territoire commun aux peuples Ikojts et binnizá de l’isthme, la même qui fut défendue et ou furent livrées de dures batailles depuis trois ans. Notre compagnon Alejandro López López a joué un rôle de premier plan dans cette lutte, restant aux côtés de son village aux moments les plus difficiles. Il a subi des menaces de mort, raison pour laquelle nous sollicitons son incorporation au Mécanisme de Protection pour les Défenseurs (des droits de l’homme) et pour les Journalistes.

Ces faits de harcèlement ne sont pas isolés, ils s’inscrivent dans un plan d’action coordonné des entreprises éoliennes de l’Isthme en lien avec les trois niveaux du gouvernement, visant à mettre fin et faire taire les luttes et les voix de nos peuples et villages indigènes, qui demandent le respect de notre droit à une vie digne s’appuyant sur nos cultures, en opposition aux projets modernisateurs qui prétendent nous dépouiller de nos territoires.

MAREÑA RENOVABLES, RENDS TOI COMPTE, LE VENT N’EST PAS A VENDRE!
MULTINATIONALES DE L’EOLIEN, HORS DE L’ISTHME!

Assemblée des peuples indigènes de l’isthme en défense de la terre et du territoire, Assemblée générale du village binniza d’Alvaro Obregon, Assemblée du village ikojts de San Dionisio del Mar, Assemblée des membres des terres communales de Santa Maria Xadani, Assemblée des membres des terres communales de Union Hidalgo, membre des terres communales de San Mateo del Mar, Comité de Résistance de Union Hidalgo, Mouvement de Résistance de Santa Maria Xadani, Assemblée Popular du Village Juchiteco.

aLEJANDRO

asamblea-pueblos-istmo

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: